Philippe Pouletty | Entrepreneur

Philippe Pouletty | Entrepreneur

Truffle Capital, une société de gestion de fonds d'investissement au service des petites et moyennes entreprises

Noté au NYSE (New York Stock Exchange), le laboratoire Altimmune se focalise sur l'élaboration d’immunostimulants destinés aux substances contre les infections et aux vaccins. La startup se révèle introduite dans le fonds d'investissement géré par Philippe Pouletty (http://www.philippe-pouletty-entrepreneur.com/) en 2007 et s'associe ensuite avec Pharmathène US. À travers l’entreprise Myopowers, le chercheur ainsi que les conseillers de Truffle Capital investissent dans des techniques efficaces pour améliorer les conditions de vie des patients atteints d’incontinence urinaire d'effort sévère. Entre 2009 et 2010, Philippe Pouletty se retrouve dirigeant par intérim de Theradiag. Faisant partie du portefeuille de Truffle Capital dès 2003, l'établissement se spécialisant en diagnostic se trouve être entré en bourse en 2012.

Les nombreux accomplissements du chercheur depuis son arrivée dans son secteur préféré

Depuis ses débuts dans l'univers des investisseurs, Philippe Pouletty a établi divers établissements de biotechnologie développant des équipements médicaux ainsi que des traitements inédits en Europe et aux États-Unis. Via le portefeuille de Truffle Capital, l'entrepreneur contribue à divers progrès dans l'univers de la recherche scientifique. La compagnie place en effet des liquidités dans des initiatives prometteuses dirigées par des experts ainsi que des passionnés. Philippe Pouletty a commencé sa carrière dans le monde de la recherche scientifique à Stanford au département Medical Microbiology. Spécialisé en biologie moléculaire, l'ancien interne a notamment créé une nouvelle technologie d’amplification de gènes.

Les différentes interventions extra-professionnelles du chercheur et les nominations décrochées dans le domaine

À travers de nombreuses collaborations, Philippe Pouletty démontre son investissement personnel au profit de la recherche scientifique et de la créativité. Entre 2005 et 2010, l'homme d'affaires s'est notamment joint au président de Microsoft pour pouvoir promouvoir les enseignes visionnaires à l'échelle mondiale. Ancien élève de l’Institut Pasteur, Philippe Pouletty encourage de nombreuses manifestations permettant d'encourager l'univers de la recherche scientifique et de l’entrepreneuriat. L'homme d'affaires se retrouve par ailleurs nommé président d’honneur de France Biotech à partir de 2009. La principale fonction de France Biotech est d'améliorer l'interaction entre les opérateurs économiques et les scientifiques. Cette association inclut plus de 150 établissements se concentrant sur la biotechnologie et implantés dans tout l'Hexagone.

En plus de l’entrée en bourse de SangSat, le businessman injecte des capitaux dans l'enseigne de biotechnologie RedCell Inc. (devenue Conjuchem Inc.) explorant l’effet combiné de substances sur les globules rouges et l’albumine. Soutenu par plusieurs brevets inscrits à son nom, Philippe Pouletty a mis sur pied SangSat Inc. en 1988. Cette enseigne se concentre sur la greffe d’organes et se révèle cotée au Nasdaq dès 1993. En 1995, Philippe Pouletty a aidé à mettre en place DrugAbuse Sciences Inc. durant son passage productif au cœur de la Silicon Valley. L'entreprise se penche sur de nouvelles substances pour pouvoir lutter contre la toxicomanie ainsi que l’alcoolisme.

Connaissant les défis dans cette branche, Philippe Pouletty accompagne deux unités de recherches encourageantes, Deinobiotics et Biokinesis. À travers ces enseignes, Truffle Capital permet de mettre au point de nouveaux antibiotiques et des traitements contre le cancer. Formée en 2014, la société Diaccurate s’attelle à créer une nouvelle génération de traitements contre le SIDA. Cette compagnie de biotechnologie est née d'un partenariat entre l’Institut Pasteur et le fonds d’investissement dirigé par le chercheur. La société française Carmat se révèle entrée en bourse à partir de 2010 grâce au talent d’entrepreneur du Dr Philippe Pouletty. Le médecin s’est aussi distingué à travers les actions de cette enseigne dans le rayon des cœurs artificiels. De temps en temps, Truffle Capital fait fusionner diverses enseignes de son fonds de venture capital afin d’assurer l'expansion de ses nombreux programmes de recherche. Abivax a par exemple fusionné avec Wittycell et Splicos en vue d'optimiser le développement de vaccins et d’immunostimulants.

Cursus universitaire et débuts dans l'univers de la recherche

Philippe Pouletty sort diplômé de l’UPMC (université Paris VI) courant 1981. Il a été admis à la faculté de médecine une fois son bac série C en poche. Le chercheur sort en peu de temps du lot au sein de l’université de Stanford grâce à sa spécialisation en biologie moléculaire. Au sein de cet établissement, le jeune diplômé se pose comme un membre performant du laboratoire dédié à ce domaine de 1986 à 1988. Philippe Pouletty a pu nettement étoffer son expertise en immunologie au sein de l’hôpital Saint-Louis. Il a par ailleurs décroché une bourse de recherche de l’INSERM destinée à cette branche durant son passage à Paris. En 1985, le futur homme d'affaires décroche son doctorat d’État en médecine de l’UPMC (université Paris VI) avec les félicitations du jury. L'étudiant est ensuite reçu à l’université de Stanford courant 1986.